Martine Mikaélian

Peintre   Cette artiste est recommandée par les Editions Patou sous la direction de Francis Parent.

Découvrez Martine Mikaélian

Présentation de Martine Mikaélian

Biographie de Martine Mikaélian

Expose depuis 1983

« Mes tableaux sont souvent épurés. L’intervalle marque une distance, une pause, un silence, une respiration, un vide qui laisse place à la rêverie, à la réflexion ».

Les titres des séries viennent le plus souvent après. Evolution assez linéaire, un thème en amenant un autre dans une grande logique, grande cohérence. C’est un dialogue avec la peinture, un échange dans lequel elle aussi se laisse guider. Part d’inconnu. « J’ai essayé de toujours aller plus loin sans que jamais la manière nouvelle vienne nier la précédente, mais au contraire, que tout en se nourrissant d’elle, elle apporte des éléments nouveaux ». Suivre le fil, pelote de laine qu’on déroule. Martine parle de constantes transformations, d’incessantes métamorphoses. Recherche avant tout intuitive et émotionnelle.

Lien fort avec la musique. Parcours : méthode Martenot d’abord dans une visée pédagogique pour travailler avec les enfants dans le domaine de la psychiatrie et finalement elle trouve ainsi une nouvelle voie. Travail également avec les aveugles. Au total 3 ans d’apprentissage.

La rencontre avec Pierre Jacquemont est importante (peintre lyonnais). Sorte d’impulsion. Sa première exposition personnelle a lieu en 84 à la galerie Atisma. Parallèlement elle n’oublie pas son projet pédagogique vu qu’elle enseigne la peinture d’abord aux enfants, depuis environ 17 ans et maintenant aussi aux adultes avec une méthode qui lui est propre, dans le respect du rythme et de la volonté de chacun.

Le travail de Martine Mikaélian

Chaque peinture est l’écho d’une autre, et revient sans cesse, telle une phrase musicale qui se répéterait au fil d’innombrables variations. Depuis 1983, je travaille par séries qui ont toutes un lien entre elles. Des ruptures apparaissent dans chaque nouvelle série dans ma façon de travailler qui est toujours remise en question par le nouveau thème abordé. Il y a toujours eu dans ma peinture un côté baroque, orientalisant, primitif parfois contrastant avec un côté plus épuré. Ceci est parfois déroutant mais se révèle être un trait caractéristique de min style depuis plus de 25 ans. 

Le mot des Editions Patou

La musique, la danse et l’écriture sont au cœur du travail de Martine Mikaélian. Dans la lignée d’une certaine abstraction lyrique, c’est une artiste qui construit ses œuvres par les formes, les couleurs, et les liens qui existent entre elles. Grâce aux échos entre chromatisme et structure géométrique, elle déroule par la répétition et le travail en série, un véritable dialogue entre les éléments qui constituent ses œuvres et entre chaque toile, toutes reliées entre elles. Chacun de ces éléments semblant vivre par lui-même, elle construit des espaces qui se rassemblent et se séparent pour créer un ensemble qui ai du sens. Par des effets minimalistes de l’écriture picturale et l’agencement des lignes, formes et aplats de couleurs pour former des ensembles équilibrés, Martine Mikaélian insuffle à ses œuvres une matérialité et une spiritualité évidente.